Festival LIVRE & MER à Concarneau 10 au 13 Novembre 2022 – Denis Piat

Nous vous invitons vivement à vous rendre à Concarneau pour ce salon du livre maritime

organisé par nos Amis du musée de la Compagnie des Indes.

Denis PIAT est l’auteur de nombreux ouvrages historiques que nous vous présentons ci-dessous.

          Denis PIAT

Né à l’Ile Maurice en 1943, Denis Piat entame sa carrière en 1963 dans les secteurs du transport aérien, du voyage et du tourisme. Après ses débuts dans l’aviation, il crée deux sociétés dans l’industrie touristique pour le compte de groupes financiers mauriciens. En 1978 il est appelé à la direction de la Kenya Airways pour la France et le Benelux et en dirige les bureaux parisiens jusqu’en 1998. Dès 1970, il s’intéresse à l’histoire de son île natale dans le cadre de la présence française aux Indes et entreprend une collection de livres rares et anciens. Il étend ses recherches à Paris aux lithographies, estampes et cartes anciennes des Mascareignes mais aussi de Pondichéry et des comptoirs français dont l’histoire au XVIIIe et XIXe siècles est étroitement liée à celle de l’Isle de France (Ile Maurice). Parmi ses activités à Paris, Denis Piat est vice-président de l’Association France-Maurice, cofondateur et vice-président de l’Association des Amis de Mahé de La Bourdonnais, membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer et membre de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon.

Les Français aux Indes, XVIIIe-XIXe siècles

Les Éditions de Pacifique, Paris 2020 et 2021. ISBN 978-2-9556154-1-6

À l’époque des Grands Moghols, la France organise son installation dans l’Inde impériale. Au courant du XVIIIe siècle se distinguent alors DUPLEIX, LA BOURDONNAIS et SUFFREN. Par la suite, plusieurs officiers de l’Ancien Régime comme René MADEC, Claude MARTIN ou encore Benoît de BOIGNE, se mettent au service de princes indiens et prennent le commandement de leurs armées. Au début du XIXe siècle, après la défaite de Napoléon à Waterloo, des officiers de l’Empire fuient la France et gagnent les Indes pour y offrir leurs expériences de stratèges militaires. Parmi eux, Jean-François ALLARD qui, au Pendjab, se présente au maharajah RANJIT SINGH, le fondateur de l’Empire sikh. À la même époque, le jeune et éminent naturaliste, Victor JACQUEMONT est envoyé par le Muséum d’histoire naturelle dans les contreforts de l’Himalaya pour des missions scientifiques. Il rencontre ses compatriotes au Pendjab, est reçu par le souverain de Lahore qui se prend d’admiration pour le scientifique et lui propose le poste de vice-roi du Cachemire… À travers de captivants récits, Denis Piat sort de l’oubli ces Français d’exceptions accompagnés de leurs portraits et de nombreuses gravures anciennes représentant les splendeurs architecturales de l’Inde millénaire. Version anglaise par le même éditeur : The French in India, 18th-19th century.  ISBN 978-2-9556154-2-3

Adrien d’Épinay 1794-1839 

Éditions Beauchêne, revue etcomplétée 2019.   ISBN  978-2-9556154-0-9 

Né à l’Ile de France en 1794, Adrien d’Épinay est âgé de seize ans quand l’île est prise par des forces militaires anglaises. C’est le général Decaen qui dirige les opérations pour combattre le débarquement britannique. En décembre 1810, le dernier gouverneur français, nommé par Napoléon, signe l’acte de capitulation. Sous l’administration anglaise, l’île reprend le nom de Mauritius. Très jeune, d’Épinay se distingue comme un brillant homme de loi et devient le chef politique de la colonie en 1821. La question de l’abolition de l’esclavage à l’Ile Maurice se présente en 1830 et l’industrie sucrière en sera inévitablement affectée économiquement. Adrien d’Épinay est alors désigné par ses pairs pour les représenter à Londres afin d’obtenir une aide financière de l’Angleterre en compensation de la future perte de la main d’œuvre sur les sucreries.

Pirates et Corsaires à l’Ile Maurice

LesÉditions du Pacifique, Paris  2014.   ISBN 978-2-87868-171-0

Au début du XVIIe siècle, les pirates infestent les Caraïbes, contrariant les grandes puissances européennes, qui parviennent  finalement à les repousser. Une partie de ces écumeurs de mers se réfugient alors à Madagascar, d’où ils pourchassent de nombreuses proies lucratives sur la route maritime empruntée par les Compagnies des Indes Orientales. À la fin du XVIIIe siècle, la France entreprend une guerre de course dans l’océan Indien afin d’affaiblir l’Angleterre : l’ère des pirates laisse place à celle des corsaires, qui prennent alors pour base l’île de France (l’actuelle île Maurice). Depuis l’arrivée des pirates en mer des Indes jusqu’aux épaves gisant aujourd’hui au fond des eaux mauriciennes, Denis PIAT retrace l’histoire des pirates et corsaires dans l’océan Indien, et notamment à l’île Maurice, au travers de portraits des plus célèbres d’entre eux. Version anglaise :  Pirates & Privateers in Mauritius. ÉditionsDidier Millet, Singapour. ISBN 978-981-4385-66-4

L’ÎLE MAURICE, Sur la route des Épices, 1598-1810 

Les Éditions du Pacifique, Paris  2010.   ISBN 978-2-87868-139-0

Étape stratégique sur la route des épices, l’île Maurice, l’ancienne île de France, fut longtemps convoitée et âprement disputée par de grandes puissances européennes. Terre d’escale essentielle au contrôle des voies commerciales vers l’Inde et l’Extrême Orient, « l’étoile et la clef de la mer des Indes » connut plusieurs occupants, fut tantôt découverte, abandonnée, colonisée, conquise ou ardemment défendue. Base navale et port d’attache de corsaires, elle vit se succéder d’illustres personnages – artistes, explorateurs, scientifiques, marins, botanistes… – qui contribuèrent à façonner son histoire et sa culture. Illustré de nombreuses gravures et cartes, cet ouvrage invite à découvrir l’histoire mouvementée d’une île source d’aventures, de passion et de luttes acharnées. Version anglaise :  MAURITIUS, On the Spice Route, 1598-1810, Éditions Didier Millet, Singapour.    ISBN  978-981-4260-31-2

         

Pirates & Corsaires à l’Ile Maurice 

Éditions Christian le Comte, Ile Maurice 2007.   ISBN  978-99949-905-2-8

Chassés des Caraïbes par les forces navales anglaises et espagnoles, les pirates sont nombreux à venir dans l’océan Indien à partir de 1685. Ils s’installent dans les baies du nord-est de Madagascar et l’île Sainte-Marie devient leur repaire. Pendant près d’un demi-siècle ces écumeurs de mer attaquent et pillent des navires de commerce. À partir de 1730, un terme est mis à leurs pratiques. En 1780, après une longue période de calme, les corsaires français font leur apparition. Ils prennent alors pour base l’Isle de France (actuellement l’Ile Maurice). Leur audace, leur bravoure et leur patriotisme soulèvent l’admiration des habitants de l’île mais l’indignation de la Couronne britannique. La décision est prise par l’Angleterre, l’Isle de France sera anglaise. Le 3 décembre 1810, le dernier gouverneur français signe l’acte de capitulation. Version anglaise  par le même éditeur : Pirates & Corsaires in Mauritius. ISBN 978-99949-905-3-5

Mémoires d’un Botaniste et Explorateur,  de Pierre Poivre(1797).

La Découvrance Éditions, La Rochelle 2006.   ISBN  978-2-84265-446-7.

Pierre Poivre est né à Lyon en 1719. Fils d’une famille de négociants en soieries, il étudie aux Missions Étrangères à Paris. En 1740, il part pour la Chine. Sur la route du retour, il est grièvement blessé lors d’un combat contre un vaisseau anglais. Amputé du bras droit, il renonce à entrer dans les Ordres. Passionné de botanique, il décide d’introduire et de cultiver le giroflier et la noix de muscade, alors monopole hollandais, sur l’Isle de France (Ile Maurice). Bien plus tard, en 1767, il est nommé Intendant des Isles de France et de Bourbon. Aux côtés du gouverneur, Poivre administre ces îles jusqu’en 1772. C’est sous son brillant mandat qu’il crée le célèbre Jardin des Pamplemousses que l’on visite encore aujourd’hui. De retour en France, il s’installe avec sa famille sur sa propriété « La Fréta » près de Lyon et y vit jusqu’à sa mort en 1786. Cet ouvrage, préfacé par Patrick POIVRE d’ARVOR, est revu et complété d’une biographie et de notes par Denis PIAT et Jean-Claude REY.

Sur La Route des Épices, L’Île Maurice 

Les Éditions du Pacifique, Paris 2004.   ISBN  2-87868-082-0 

L’île Maurice, terre d’escale et d’accueil située au centre de la « Route des Épices », est racontée à travers les personnages qui l’ont découverte et aimée. Depuis les premiers conquérants, les Arabes, parcourez sa riche histoire marquée par les Portugais, les Hollandais, les Français et le rayonnement de la célèbre Compagnie des Indes à partir du XVIIIe siècle : les portraits et les biographies des illustres gouverneurs de l’Isle de France dont le génial Mahé de La Bourdonnais, l’infatigable Pierre Poivre ainsi que les personnalités ayant visité l’île ; Dupleix le gouverneur de Pondichéry, le romantique Bernardin de Saint-Pierre, le découvreur Antoine de Bougainville, l’illustre explorateur La Pérouse, et le fameux Bailli de Suffren, le « roi des corsaires » Robert Surcouf et bien d’autres… Des  aventures passionnantes à lire, grâce aux documents exceptionnels rassemblés par l’auteur, Denis PIAT.

Mémoires d’un Botaniste et Explorateur , de Pierre Poivre(1797).

La Découvrance Éditions, Cesson-Sévigné 2001.   ISBN  2-84265-160-X

Né à Lyon le 23 août 1719, issu d’une grande famille de négociants, Pierre Poivre était destiné à devenir missionnaire quand, lors d’un retour d’un voyage en Chine et Cochinchine, son vaisseau fut attaqué par les Anglais et un boulet lui arracha le poignet droit. Amputé du bras, il dut renoncer à entrer dans les Ordres. Passionné de botanique, il décida d’introduire et de cultiver le giroflier et le muscadier, alors monopole hollandais, sur l’Isle de France (Île Maurice).

Après de nombreuses années de recherches et de voyages qu’il raconte dans ses mémoires, il importa, outre ces deux cultures, une cinquantaine de plantes tropicales d’Asie, d’Indonésie et d’Amérique du Sud, telles que l’arbre à pain, le cacaoyer, le manguier, le thé de Fou-Kien, l’avocatier, le letchis etc… Il fut un grand voyageur et un célèbre botaniste. Cette réédition est augmentée d’une biographie et de nombreuses notes par Denis PIAT et Jean-Claude REY.

Sur La Route des Épices, L’ILE MAURICE 

Les Éditions du Pacifique, Paris 1994.   ISBN 2-87868-016-2

L’île Maurice, terre d’escale et d’accueil située au centre de la « Route des Épices », est racontée à travers les personnages qui l’ont découverte et aimée. Depuis les premiers conquérants, les Arabes, découvrez sa riche histoire marquée par les Portugais, les Hollandais, les Français et le rayonnement de la célèbre Compagnie des Indes à partir du XVIIIe siècle : les portraits et les biographies des illustres gouverneurs de l’Isle de France dont le génial Mahé de La Bourdonnais, Pierre Poivre ainsi que les personnalités ayant visité l’île ; Joseph François Dupleix, le romantique Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, Antoine de Bougainville, le comte de La Pérouse, le Bailli de Suffren et le «roi des corsaires» Robert Surcouf.

Ci-dessous les livres édités en VERSION ANGLAISE :

Pirates & Privateers (2014)   ISBN 978-981-4385-66-4.  Éditions Didier Millet, Singapour.

MAURITIUS, On the Spice Route (2010)  ISBN 978-981-4260-31-2.  Éditions Didier Millet, Singapour.  

Pirates & Corsairs in Mauritius (2007)  ISBN 978-99949-905-3-5.  Éditions Christian le Comte, Mauritius.

The French in India (2021)   ISBN 978-2-9556154-2-3.  Les Éditions du Pacifique, Paris.

Quelques vues de la ville de Concarneau

La ville de Concarneau est très intéressante à visiter, enceinte de mûrs de protection, la vielle ville se situe à l’entrée du port. Ces fortifications sont très anciennes et en très bon état.