Jumelage des hippodromes de Port-Louis et Saint-Malo grâce à Mahé de La Bourdonnais 24 août 2019

Gilles Caroff, président de la Société de courses de Saint-Malo, avec Khalid Rawat, représentant du Mauritius Turf Club et Bernard de La Bourdonnaye

« Depuis 1812, à Île Maurice, le Champ de Mars accueille des courses hippiques, nous sommes ravis au bout de 2017 ans d’existence, d’accueillir la société de courses de Saint-Malo » indiquait Khalid Rawat, représentant le président John Smith du Mauritius Turf Club qui dirige l’hippodrome du Champ de Mars à Port-Louis. Il a remis en cadeau à la Société de courses la belle maquette de vaisseau de 74 canons Le Superbe un vaisseau de ligne construit en 1784.

« Nos hippodromes sont loin géographiquement, mais proches par le coeur et par l’histoire. Le livre s’ouvre, il nous appartient de le remplir, nous et nos successeurs, pour maintenir cet esprit d’amitié et de coopération entre les deux champs de corse » soulignat Gilles Caroff, président de la Société de Courses de Saint-Malo.

Rappelons que la ville de Saint-Malo est déjà jumelée avec la ville de Port-Louis qui lui avait offert il y a trente ans la statue de Bertrand François Mahé de La Bourdonnais installée au rond-point de l’île Maurice sur le port à l’entrée de la ville Intra-Muros.

La signature de Gilles Caroff pour Saint-Malo
Le jumelage est acté et signé
De g. à dr. : Daniel Lesguillier, Gilles Caroff, Khalid Rawat, Bernard de La Bourdonnaye, X, Jean d’Isarny, Michèle Lesguillier

C’est pourquoi l’association des Amis de Mahé de La Bourdonnais a fait partie de ceux qui souhaitaient ce jumelage à travers l’histoire de ce Malouin qui avait vécu à l’île Maurice appelée avant 1810 « Isle de France ».

Bernard de La Bourdonnaye, ancien président et administrateur, a été vivement remercié pour son initiative qui concrétise durablement les liens de l’Association des Amis de Mahé de La Bourdonnais avec la ville de Saint-Malo et avec île Maurice.

Article dans France Galop