Archives de catégorie : Rééditions

Histoire maritime de l’île Maurice (1500-1815)

histoire maritime chelinCette nouvelle parution propose une compilation, complétée de textes de l’auteur, de toutes les sources possibles (livres, journaux, archives, …) qui ont permis de reconstituer la vie maritime de l’île depuis 1500 jusqu’à 1815. Jean-Marie Chelin, historien, a réalisé un travail colossal qui permet à chacun, chez lui sans ordinateur, de trouver les faits, les navires, les hommes, les campagnes de commerce, les campagnes des escadres, etc. À sa lecture on vit vraiment au mois le mois année par année la vie maritime de l’île. Deux volumes de 400 pages chacun ont été rédigées. Il faut mentionner que l’auteur a bien indiqué la source et la cote ou page où il a trouvé et copié son texte historique. Auguste Toussaint est évidemment un fort contributeur de ces informations.

Un ouvrage de base à acquérir en librairie sur l’île à Port-Louis et à Curepipe ou auprès de l’auteur après contact à l’adresse : tamarin98@yahoo.com .

Prix pour la France : livres deux volumes de 400 pages : 38,60 €

Frais d’emballage postal + transport : 31, 00 €  soit au total : 69,60 €

Possibilité paiement par chèque en euros   à l’auteur.

Prix à Maurice : 1 500 Rs

Port-Louis Deux siècles d’histoire 1735-1935

 

P1090531Cet ouvrage de base, faisant partie intégrante du patrimoine culturel mauricien, fait l’objet d’une réédition maintenant disponible.  Il fut publié à compte d’auteur en 1936 et devint une référence pour les chercheurs et les passionnés.

Tous les sujets y sont abordés, géographique, politique, stratégie militaire, religion, culture, économie, ainsi que 550 personnes qui ont marqué l’histoire de l’île jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Les collectionneurs le possèdent déjà, mais  si ce n’est pas votre cas, n’hésitez pas  à l’acquérir. Le document Réedition et bulletin de souscription sont téléchargeables et imprimables.

P1090532

Fortune des Isles « Lettres et souvenirs de l’isle de France »

P1090347
Béatrice de Boisanger
Bernard de La Bourdonnaye-Blossac

Béatrice de Boisanger a bien voulu remettre sur le métier son livre « Mémoires des Isles » afin de le centrer sur l’Isle de France. Bernard de La Bourdonnaye-Blossac a fait de même avec « Le Fond de mon tiroir » écrit par une de ses aïeules. Quinze illustrations de cet ouvrage sont dues aux aimables prêts de plusieurs sympathisants et de certains membres de notre association.

Tout au long du XVIIIe siècle, nombreux furent ceux qui partirent chercher fortune dans les îles, et en particulier à l’Isle de France (aujourd’hui Maurice) alors propriété de la Compagnie des Indes.

Tel fut le sort du chevalier Vincent-Paul Pinczon du Sel et de Rose, son épouse de vingt ans, sous le règne de Louis XV, suivis à la fin du siècl par la toute jeune Emilie d’Ailly de Verneuil qui y trouva l’amour en la personne d’Henry Journel. leur existence amoureuse nous est conté ici à travers les lettres envoyées par Rose à sa famille, puis dans les souvenirs de Madame Journel.

Les esclaves, le coton, le gouverneur et ses maîtresses, les ouragans, la société créole, les préjugés et la politique sur fond de rivalité franco-anglaise dans les Indes lointaines, tout est ici noté, commenté, décrit avec une vivacité, une vérité, un luxe de détails qui font le charme et l’intérêt de ce témoignage unique.

Ce livre de 264 pages est sorti fin avril 2008. Il est édité par « La Découvrance éditions » 23 avenue de Mulhouse, 17000 La Rochelle

ISBN : 978-2-84265-568-6.

Les Français dans l’océan Indien au XVIIIème siècle

 

La Bourdonnais et Rostaing

A l’initiative de Philippe Haudrère, le manuscrit de La Bourdonnais de 1733 et le « Journal de voyage » de Rostaing de 1746 ont été recherchés pour leur grand intérêt historique.

Le premier écrit est un texte inédit de notre grand marin qui apporte un éclairage historique sur les moyens et la stratégie conçus à l’époque pour développer la présence française aux Mascareignes ( Ile Maurice, île de la Réunion et île Rodrigues) et dans l’océan Indien.

Le second relate la campagne navale victorieuse de La Bourdonnais du départ de Port-Louis à la prise de Madras.

Philippe Haudrère a rédigé l’introduction et des notes explicatives. Louis Mézin a choisi au Musée de la Compagnie des Indes des illustratioons complétées par Denis Piat. Un index des noms de personnes et des navires cités, rédigé par Pierre-Loïc de Kerdaniel, complète l’ouvrage.

Il comporte 120 pages. Il est édité depuis octobre 2004 par « Les Indes savantes » 58 rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris, au prix de 23 euros.

Mémoires d’un botaniste et explorateur Pierre Poivre

poivrelivre001

Né à Lyon le 23 août 1719, Pierre Poivre, issu d’une grande famille de négociants, se destinait à devenir missionnaire. Après un séjour de cinq ans en Chine et en Cochinchine, qui prend fin en 1745, Poivre, alors âgé de 26 ans, est sur le chemin du retour quand son vaisseau Le Dauphin est attaqué par les anglais. Il a le poignet droit arraché par un boulet. Amputé du bras, il doit renoncer à entrer dans les Ordres.

Soigné à Batavia, capitale des Indes néerlandaises (actuellement Djakarta) il se passionne pour la botanique. C’est alors qu’il prend la décision de ravir aux Bataves le monopole des fameuses épices et d’introduire le Muscadier et le giroflier à l’Isle de France.

Bien plus tard, en 1767, il est nommé Intendant des Isles de France et de Bourbon. Il administre ces îles jusqu’en 1772. C’est sous son brillant mandat qu’il crée le célèbre jardin des Pamplemousses.

De nombreux historiens estiment que, sous son impulsion, l’Isle de France a connu tel essor que l’on peut considérer, en quelques sorte, que Poivre a continué l’oeuvre de La Bourdonnais.

La réédition du livre de Pierre Poivre, publié en 1797, a été prise en charge par Denis Piat de l’Association des Amis de Mahé de La Bourdonnais. Plusieurs gravures anciennes provenant de sa collection viennent enrichir cet ouvrage qui a été augmenté d’une biographie et de nombreuses notes rédigées par Denis Piat et Jean-Claude Rey.

Une nouvelle édition de ce livre incorporant de nombreuses corrections a été réalisée par La Découvrance édition 23 avenue de Mulhouse 17000 La Rochelle en 2006
Ce livre comporte 230 pages dépot légal 2006 ISBN / 978-2-84265-446-7

Mémoires Historiques de Mahé de La Bourdonnais

mémoire de La Bourdonnais

Emprisonné au secret à la Bastille sous l’accusation de trahison dans la négociation du traité de capitulation du comptoir britannique de Madras en 1746, La Bourdonnais prépare sa défense en rédigeant un volumineux mémoire, qui contribua à faire reconnaître son innocence. Un siècle plus tard, son petit-fils reprit les principaux passages de ce mémoire en ôtant les arguments juridiques et en conservant les éléments personnels, pour faire avec la plume de La Bourdonnais, le récit d’une vie aventureuse et glorieuse. L’association des Amis de Mahé de La Bourdonnais a décidé de publier à nouveau ce livre, depuis longtemps épuisé, en y ajoutant une introduction historique.

La réédition des Mémoires Historiques, dont la dernière publication date de 1892, a été prise en charge par Marie-Simone d’Avezac. Le Musée de la Compagnie des Indes de Lorient a prêté l’édition originale, grâce à l’obligeance de Louis Mezin, conservateur en chef du Musée. Plusieurs gravures anciennes provennant du Musée de la Compagnie des Indes, ainsi que celle de la couverture venant de la collection privée de Denis Piat, viennent illustrer cet ouvrage. Le professeur Philippe Haudrère rappelle dans la préface les circonstances de la rédaction des Mémoires.
La découvrance Editions, B.P.1, 18 rue Leconte
17540 Bouhet
Téléphone : 05.46.01.60.43

Mahé de La Bourdonnais La Compagnie des Indes dans l’océan Indien

cahier

119 p., Éditions Musée de la compagnie des Indes
Société des Amis du Musée, 2002 (réédition).

Le numéro 4 des Cahiers de la Compagnie des Indes, publié en 1999 à l’occasion du tricentenaire de la naissance de La Bourdonnais, était depuis peu épuisé. Il vient d’être réédité à l’initiative de la Société des Amis du Musée de la Compagnie des Indes. Cette revue annuelle contribue à la connaissance de l’histoire culturelle de l’expansion maritime et commerciale française aux Indes. La Bourdonnais a fait l’objet d’un important numéro réalisé avec le concours d’une douzaine de contributions tant française que mauricienne et avec l’aide de l’Association des Amis de Mahé de La Bourdonnais. L’oeuvre du marin et du grand administrateur est replacée dans le contexte insulaire des Mascareignes dans un ouvrage abondamment illustré. Les Cahiers de la Compagnies des Indes sont disponibles au Musée de la Compagnie des Indes (museeindes@mairie-lorient.fr) et à la boutique du Musée national de la Marine. L’inspirateur de ce magnifique n°4 est Louis Mézin, conservateur jusqu’en 2002 des musées de Lorient et de la Compagnie des Indes.