LE MOT DU PRÉSIDENT

   Mes chers Amis,

           Le Conseil d’administration se joint à moi pour vous présenter ses meilleurs vœux. Que ces souhaits très amicaux vous accompagnent tout au long de l’année  2020.

           Notre association s’est trouvée en cette fin année tristement endeuillée par la perte de son secrétaire général Pierre-Loïc de Kerdaniel : notre ami très cher en avait été le co-fondateur, puis il n’avait cessé de lui apporter avec générosité son efficace talent. Ilen concentrait la mémoire et son départ génère un vide affectif qui restera bien difficile à combler.

           Chaleureusement appuyé par les administrateurs que vous avezélus,le Bureau s’est efforcé en 2019 de poursuivre la conduite des activités pour contribuer à nourrir la mémoire de notre illustre Bertrand François Mahé de La Bourdonnais, conformément à l’objet social de nos statuts.

           Avant l’Assemblée générale traditionnelle réunissant en mai une partie de nos adhérents, s’était organisée une escapade de quelques jours sur les vestiges de la Compagnie des Indes à Lorient et à son musée de Port-Louis.

           De nouveau, la relation cultivée avec le monde du turf sur les hippodromes de Saint-Malo et à l’île Maurice a permis, de nouveau, la remise duPrix Mahé de la Bourdonnais, suscitant une importante communication autour des deux sites sur le nom de notre Illustre personnage.

           À la sollicitation de la famille du célèbre botaniste Pierre Poivre dont l’Académie des Sciences d’Outre-Mer célébrait en octobre le tricentenaire, notre association a apporté sa contribution en accompagnant  la très brillante conférence du professeur Philippe Haudrère.

           Le 20 novembre, la belle salle des mariages de la mairie du XVIèmeaccueillait, toute pleine, notre dernière conférence de l’année donnée par Philippe Villiers sur le thème des corsaires de l’océan Indien, suivie d’un convivial rafraîchissement

           Enfin, début décembre, une nouvelle escapade nous conduisait à Boissy-Saint-Léger, d’abord sur le domaine du Piple, autrefois propriété de Mahé de La Bourdonnais, puis ensuite a une visite privée du château de Grosbois.

       Un toilettage approfondi du site a été réalisé avec compétence et soin, comme l’a également été la mise à disposition de notre bulletin de liaison désormais informatisé.

       Un très profond et très amical merci à toutes les bonnes volontés qui ont mis leur temps et leur savoir-faire pour réaliser le programme accompli.

         Michel Christiansen est venu rejoindre notre petit bureau. Nul doute que l’aide de sa présence accentuera encore dès 2020 la composante culturelle de nos activités.

           Merci d’aider notre trésorier dans ses tâches ingrates en vous acquittant de vos cotisations sans attendre ses appels et rappels.

         Dans l’attente du plaisir de vous retrouver nombreux.

                                             Jean-François Wantz